Conférence : Les violences invisibles

 

Éléments de contexte :

La violence est omniprésente aujourd’hui : dans la sphère privée, dans l’espace public… Comment définir l’agressivité, la violence ? Pourquoi cette dernière fascine-t-elle autant ? Que ce soit dans les jeux vidéos, dans le cinéma, à la télévision et malgré une répulsion générale pour l’acte violent, nous sommes séduits… voire accros aux phénomènes violents !

Car la violence est aussi vieille que le monde et même si nous sommes capables de différencier les différentes formes de violence, nous avons « appris » l’agressivité. L’agressivité d’ailleurs est largement valorisée dans les sociétés modernes tandis que les actes violents sont de plus en plus réprimés… comme le montrent les statistiques.

Mais qu’est-ce qui rend l’enfant agressif ? L’école, les jeux, la télé ? Les hommes seraient-ils plus agressifs que les femmes ? Serait-ce une affaire de QI ? Quel est le rôle de l’école ? Les pratiques d’humiliation touchent presque un enfant sur cinq. Et tandis que les pressions s’arrêtaient jadis aux portes de l’école, aujourd’hui, elles poursuivent chaque personne 24h/24 grâce aux réseaux sociaux. Quelles sont les manifestations de ces nouvelles formes de violence ? Et quelles en sont les conséquences ?

La violence a donc une facette visible, les guerres, le terrorisme… et une facette invisible insidieuse : elle est partout et elle se cache ! Dans la sphère privée, nous évoquerons les violences au sein du couple et de la famille. Mais ces violences sont aussi présentes dans la sphère publique, sous forme d’insultes de toute sorte et notamment les insultes à caractère sexiste.

 

Déroulé de la conférence :

Après avoir montré les processus de mise en jeu de l’agressivité et différencié l’agressivité et la violence, Elisabeth LÊ, formatrice, coach et conférencière présente différentes études sur la relation entre la violence dans les médias (cinéma, télévision et jeux vidéos) et l’agressivité. Il apparaît que l’agressivité est plurielle ; c’est un processus appris et parfois valorisé.

Dans un second volet, elle développe les violences psychologiques en faisant un parallèle entre le harcèlement au travail (psychoterreur) et les violences de la vie quotidienne et notamment celles de la vie conjugale. Dans ces différents environnements, on retrouve chez la victime un climat d’insécurité physique et émotionnelle, de contrainte, de contrôle et d’isolement. La victime développe un sentiment d’infériorité, de dévalorisation tandis que le dominateur joue un jeu pervers. Petit à petit s’installe un sentiment d’incompétence que le persécuteur renforce par un processus de culpabilisation. Cela conduit au doute et à la confusion, un piège qui empêche de rester lucide et d’agir.

Très destructrices, les violences psychologiques démarrent par des violences verbales : prenant pour exemple la violence perverse faite aux enfants, la conférencière démontre comment des petites phrases prononcées au quotidien peuvent blesser l’enfant et détruire l’estime de soi. Les parents n’ont pas toujours conscience des conséquences de leur parole. Aussi, il est nécessaire de chercher à développer une conversation non-violente. Cela passe par la capacité à engager ou terminer une conversation avec tact, à développer l’aisance relationnelle, à prêter attention et à écouter ce qui se dit, à questionner, à assimiler, à rebondir et transmettre des connaissances, à enrichir son vocabulaire et à utiliser aussi son vocabulaire gestuel pour mieux se faire comprendre.

Durée de la conférence : 1h15 suivie d’un débat avec la salle
Programmer cette conférence : athenacoachinglyon@gmail.com 

Conférence : Faut-il se désintoxiquer de son smartphone ?

 

 

Nous sommes connectés en permanence les uns aux autres et pourtant nous ne nous « discutons » plus… le constat des psychologues est sans appel ! Il suffirait donc de nous débarrasser de cet objet aliénant, de notre téléphone intelligent !

Et si la question n’était pas aussi simple… Pourquoi le téléphone intelligent occupe-t-il une telle place ? Comment réagissons-nous lorsqu’on l’oublie ? Et lorsqu’on le perd ? C’est toute notre vie qui disparaît… Alors que faire ? La conférence permettra de mettre en lumière nos travers mais aussi d’apporter les conseils de base indispensables pour rester heureux… avec un smartphone !

Durée de la conférence : 1h15 suivie d’un débat avec la salle
Programmer cette conférence : athenacoachinglyon@gmail.com 

Conférence : L’orientation des jeunes,un processus de décision difficile à gérer

Le système scolaire n’a jamais été aussi complexe en France. des filières, des grades, de nouveaux diplômes, des BTS, DUT, des trépas, des Licences, des Bachelors… des écoles post bacs, des écoles supérieures, des grandes écoles… sans parler des passerelles permettant de passer d’une filière à une autre… Il est vraiment difficile de s’y retrouver. Et si ça commençait seulement pour l’accès à l’enseignement supérieur, ce serait un moindre mal… Mais dès le collège, il faut choisir un bac pro, un bac techno, un bac général… lequel ? Pourquoi ?

Les familles sont perdues… et les jeunes ne savent plus où donner de la tête. L’info est partout et pourtant 85% des familles se sentent incapables de faire des choix raisonnés. Au sein des familles, lorsque les échéances approchent et que les jeunes répondent toujours « je sais pas », ça tourne souvent au conflit…

Sur quoi s’appuyer pour choisir ? Comment aborder la question en toute sérénité ? Elisabeth LÊ, conférencière et coach d’orientation scolaire vous donne les clés pour comprendre l’essentiel.

Durée de la conférence : 1h15 suivie d’un débat avec la salle
Programmer cette conférence : athenacoachinglyon@gmail.com 

Conférence : Qu’est-ce qui a envahi nos vies en nous faisant rêver d’une image positive de soi ?

Le sport bien sûr ! Depuis les années soixante, il colle à la peau des hommes dynamiques : jeune, beaux et bronzés ils se lançaient fièrement à l’assaut des 30 glorieuses. Dans les écoles, on apprenait les sports collectifs pour développer la solidarité entre les élèves. Les filles faisaient de la danse ou de la gymnastique, les garçons des sports collectifs ou des sports de combat…
Plus tard les femmes s’y sont mises aussi… et pas pour les mêmes raisons. Il leur fallait être saines et jolies.

Petit à petit le sport s’est imposé à l’ensemble des Français comme un incontournable ! Dompter son corps pour lui donner la forme attendue par la société. Comment nous sommes-nous éloignés de cet idéal ? Comment se fait-il que les jeunes français présentent une obésité grandissante ? Le sport dont on vante les valeurs reste bien sûr un facteur de santé mais présente aussi quelques ambiguïtés qui seront levées lors de la conférence présentée par Elisabeth LÊ, Docteur en Sciences du Sport et conférencière.

Durée de la conférence : 1h15 suivie d’un débat avec la salle
Programmer cette conférence : athenacoachinglyon@gmail.com 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer